OUVRIR UN COMPTEUR ÉLECTRICITÉ EDF: COMMENT OUVRIR UN COMPTEUR EDF DANS UN LOGEMENT NEUF ?

Ouvrir un compteur EDF est indispensable dans un nouveau logement. Aujourd’hui, c’est le gestionnaire Enedis qui s’occupe des compteurs et du réseau électrique, il serait donc plus juste de parler de compteurs Enedis. Anciennement unique fournisseur et gestionnaire, EDF est désormais un fournisseur parmi tant d’autres.

Sommaire :
    Article mis à jour le 7 novembre 2019

    Vous déménagez bientôt et souhaitez connaître les démarches à suivre pour ouvrir le compteur EDF de votre prochain logement. Mais savez-vous qu’elles ne sont pas les mêmes selon que vous emménagez dans un logement neuf ou ancien ? Connaissez-vous l’existence des compteurs électriques provisoires ? Comment vous y retrouver parmi les différentes offres lors de la souscription de votre contrat ?

    Ouvrir un compteur EDF dans un nouveau logement 

    Si un consommateur fait construire un nouveau logement ou emménage dans un logement neuf, il lui faudra effectuer une demande de raccordement pour l’ouverture d’un compte edf. Cela peut se faire auprès :

    • d’Enedis, gestionnaire du réseau électrique
    • de GRDF, distributeur de gaz

    Une fois le logement raccordé aux réseaux, ce sont ces mêmes sociétés qui se chargent de l’installation des compteurs. Elles ouvriront le compteur EDF et le compteur de gaz, afin que le client puisse commencer à consommer de l’énergie.

    Si le consommateur a besoin d’électricité pour les travaux de construction, il devra faire une demande de compteur provisoire. Cette demande spéciale est à effectuer directement auprès d’Enedis qui peut ouvrir un compteur EDF.

    Ouvrir un compteur EDF dans un logement ancien

    Emménager dans un logement ancien ne nécessite pas d’ouvrir un compteur EDF. Les compteurs installés par Enedis y sont déjà présents. Si les anciens occupants consommaient de l’électricité, le raccordement est effectué.

    Le déménagement nécessite la rupture du contrat dans l’ancien logement, et l’ouverture d’un nouveau contrat à la nouvelle adresse. Cette démarche peut être effectuée rapidement en ligne ou par téléphone. Si la ligne n’a pas été coupée, le client bénéficiera de l’électricité dès la validation du contrat. Dans le cas contraire, il faudra organiser un rendez-vous avec un technicien d’Enedis afin de rétablir la ligne électrique. Il est utile de s’y prendre à l’avance, car cela peut prendre jusqu’à 10 jours.

    ouvrir compteur EDF emmenagement

    Lorsque vous emménagez dans un logement ancien, la première chose à faire est de choisir votre fournisseur d’électricité.

    Vous devez lui fournir les informations suivantes :

    • l’adresse de votre nouveau logement
    • le type d’énergie (gaz ou électricité) utilisé pour le chauffage, le chauffe-eau et la cuisson
    • un relevé des index du compteur
    • la date à laquelle vous souhaitez que l’électricité soit mise en service
    • un RIB

    Le fournisseur prendra alors contact avec le gestionnaire de réseau Enedis, qui fixera un rendez-vous avec vous pour faire intervenir un technicien. Si le logement est équipé d’un compteur communicant Linky, l’ouverture du compteur pourra se faire à distance en 24h.

    Il existe deux cas de figure dans un logement ancien :

    • L’électricité n’a pas été coupée lors du départ de l’ancien occupant : dans ce cas, il n’y aura pas d’intervention d’un technicien Enedis et la mise en route sera rapide.
    • L’électricité a été coupée (par exemple en cas de résiliation de l’abonnement de l’ancien locataire) : le technicien Enedis se déplace et procède à la réouverture du compteur.

    Pour un logement ancien, voici les tarifs et délais :

    Type de mise en serviceDélaisTarifs
    Mise en service standard5 jours ouvrés à compter de la souscription d'un contrat21,23€ TTC
    Mise en service express48 heures à compter de la souscription d'un contrat58,57€ TTC
    Mise en service d'urgenceLe jour même de la souscription en fonction des disponibilités des équipes d'Enedis150,39€ TTC
    Première mise en service (logement neuf)10 jours ouvrés à compter de la souscription d'un contrat49,31€ TTC
    Première mise en service express (logement neuf)5 jours ouvrés à compter de la souscription d'un contrat86,65€ TTC
    *Ces tarifs sont ceux pratiqués au 1er août 2018 et sont susceptibles d’évoluer. (Source : Enedis, 1er août 2018)

    L’ouverture d’un compteur dans un logement neuf non raccordé

    Les travaux de raccordement

    Avant de pouvoir ouvrir votre compteur et souscrire un contrat d’approvisionnement auprès du fournisseur de votre choix, vous devez procéder aux travaux de raccordement. Cette étape ne concerne pas les locataires mais les propriétaires. Les logements neufs sont souvent livrés déjà raccordés au réseau, mais pas systématiquement.

    Ces démarches se font plusieurs mois à l’avance, avant même la fin du chantier.

    Vous devez d’abord demander un devis gratuit à Enedis, en leur communiquant :

    • le permis de construire du logement
    • le plan de masse de votre habitation, à savoir le plan aérien du terrain, sur lequel figure l’ensemble des dimensions de tous les éléments de la construction et les différents accès à la voie publique
    • la puissance de raccordement ou la classe de consommation souhaitée.

    Le prix des travaux va dépendre en grande partie de la distance qui sépare votre habitation du point de distribution le plus proche, mais aussi de la densité de population dans la zone habitée et de la puissance électrique demandée.

    Obtention du certificat Consuel

    Avant de pouvoir souscrire un contrat d’électricité et de procéder à la mise en service de votre installation électrique, vous devez obtenir votre certificat Consuel. Ce document atteste de la conformité de vos installations électriques aux normes de sécurité en vigueur.

    Ce certificat est délivré par l’organisme officiel Consuel, qui dispose d’un réseau de professionnels agréés dans toute la France. Ce sont eux qui déterminent si l’installation est conforme aux normes ou pas.

    Le certificat Consuel est payant, son montant dépend du type d’installation électrique : à usage domestique, pour les parties communes, avec ou sans dispositif de stockage. En fonction de ces différents éléments, le prix varie de 65€ environ à 195€.

    Le choix du fournisseur et la mise en service

    Une fois les travaux de raccordement effectués et le certificat Consuel obtenu, vous pouvez choisir un fournisseur d’électricité et demander l’ouverture de votre compteur.

    Les tarifs et délais d’ouverture de compteur pour un logement neuf sont les suivants :

    Type de mise en serviceDélaisTarifs
    Première mise en service (logement neuf)10 jours ouvrés à compter de la souscription d'un contrat49,31 € TTC
    Première mise en service express (logement neuf)
    5 jours ouvrés à compter de la souscription d'un contrat86,65 € TTC
    Source : Enedis, tarifs en vigueur au 1er octobre 2019

    Ouverture d’un compteur EDF : relation entre le fournisseur d’électricité et le gestionnaire de réseau Enedis

    Il est important de savoir que tous les compteurs EDF sont la propriété d’Enedis. Le gestionnaire de réseau est chargé de l’acheminement de l’électricité pour tous les foyers français. Ce sont eux qui raccordent les logements au réseau et qui effectuent les relevés de compteur si besoin.

    Aujourd’hui, EDF est un fournisseur d’électricité. Le consommateur peut sélectionner une tarification chez le fournisseur de son choix. L’électricité proviendra toujours du même endroit et la gestion sera toujours opérée par Enedis, qui se charge de l’ouverture des compteurs EDF.

    Enedis et les fournisseurs d’électricité communiquent les informations de consommation des clients afin de procéder à la facturation.

    Comment choisir son fournisseur pour l’ouverture d’un compteur EDF ?

    EDF est le fournisseur historique qui envoyait les factures d’électricité à tous les consommateurs français et qui s’occupait d’ouvrir les compteurs EDF. Depuis 2007 et l’ouverture du marché, tout client a la possibilité de choisir son fournisseur d’électricité. EDF n’est plus qu’un acteur parmi des dizaines d’autres. Chaque fournisseur pratique une tarification différente. Attention à bien prendre en compte le prix du kWh de chaque fournisseurs et le prix de l’abonnement d’EDF.

    Il est donc important de comparer les tarifs avant de choisir son fournisseur. Le prix au kWh et le coût de l’abonnement sont à prendre en compte tous les deux. Afin de souscrire à un fournisseur d’électricité moins cher, le consommateur peut comparer facilement les offres en ligne, et contacter la société de son choix par téléphone, ou en remplissant un formulaire de contact sur Internet.

    Prix ouverture compteur edf : quels frais pour quelle prestation ?

    La majorité des logements disposent d’un compteur électrique. Si le terme “ouverture de compteur” est systématiquement abordé au moment de l’emménagement, il convient de différencier deux cas de figure : l’ouverture d’un compteur EDF neuf, d’une mise en service d’un compteur déjà existant. Pour s’y retrouver, le gestionnaire de réseau Enedis possède un catalogue de prestations en ligne, dont les grandes lignes sont résumées ici :

    Type de prestation :
    Mise en service - Résiliation
    Tarifs en euros TTC
    Tarif en vigueur au 01/08/2019
    Mise en service à la suite d’un raccordement nouveau50,10 € en heures ouvrées
    86,22 € hors heures ouvrées
    Mise en service sur raccordement existant18,46 € en heures ouvrées
    49,90 € hors heures ouvrées
    Résiliation sans suppression du raccordement17,16 € hors heures ouvrées, prestation non facturée en heures ouvrées

    Selon les besoins du consommateur, cette tarification peut augmenter. Non pas que les frais de service évoluent, mais plutôt que des frais liées à d’autres types d’interventions peuvent s’additionner à la facture : 

    • lors d’un changement de disjoncteur
    • en cas de changement de compteur
    • passage de courant monophasé à triphasé et inversement
    • changement de puissance
    • etc.

    Compteur provisoire edf : assure la venue du courant sur le chantier !

    Si vos travaux nécessitent un recours à l’électricité et que votre habitation n’est pas encore raccordée au réseau électrique, il vous est possible de demander un raccordement provisoire au réseau. Sachez toutefois, que cette demande exceptionnelle nécessite des démarches administratives en amont auprès du gestionnaire de réseau. Cette requête devra préciser la puissance électrique désirée en kVA et la durée souhaitée de ce raccordement provisoire. 

    Pour ce qui est des frais relatifs à l’ouverture du compteur EDF provisoire, la tarification dépendra de la situation du logement. Suivant les cas de figure et les équipements sur place, le prix évolue entre 65,23€ et 258,40€. Cette variation de prix s’explique par la situation du logement : entre un terrain nu et et un terrain pré-équipé les besoins ne sont pas les mêmes. 

    Vous êtes en plein chantier de construction ou d’aménagement et vous avez besoin d’électricité ? Il est possible de demander un raccordement électrique provisoire.

    Il existe deux grands types de raccordement provisoire :

    • un raccordement provisoire de courte durée, soit moins de 28 jours, ce qui est généralement suffisant pour les petits travaux
    • un raccordement provisoire de longue durée, entre 28 jours et un an, pour les chantiers plus importants.

    Vous avez là aussi le choix du fournisseur d’électricité. Vous devez le contacter en lui fournissant les éléments suivants :

    • l’adresse du raccordement
    • la puissance désirée en kilovoltampères (kVa)
    • les dates souhaitées de début et de fin du raccordement provisoire
    • les caractéristiques souhaitées pour le raccordement selon la puissance nécessaire (installation monophasée ou triphasée) éventuellement le plan de l’emplacement de votre chantier

    Le compteur provisoire, aussi appelé compteur de chantier, peut avoir une puissance maximale de 36 kVa.

    A savoir : pour les demandes de raccordement provisoire d’une durée inférieure à 28 jours, vous pouvez vous adresser soit à un fournisseur d’électricité, soit directement au gestionnaire du réseau, à savoir Enedis. En revanche, pour les demandes de raccordement provisoire d’une durée égale ou supérieure à 28 jours, vous devez obligatoirement vous tourner vers un fournisseur d’électricité qui transmettra votre demande au gestionnaire du réseau.

    Dans 95 % des cas, votre fournisseur relaie votre demande à Enedis. Il arrive toutefois que certaines communes fassent appel à une Entreprise Locale de Distribution (ELD).

    Les tarifs de raccordement provisoire varient selon que le technicien se déplace pour ouvrir un seul ou plusieurs compteurs (dans ce cas il s’agit d’une opération groupée). Ils dépendent aussi du type d’installation électrique dont dispose le terrain.

    Avec un contrat d’électricité provisoire, vous ne payez pas d’abonnement. En revanche, vous devez louer le compteur d’Enedis et payer votre consommation à votre fournisseur.

    La durée maximale d’un raccordement provisoire ne pourra que très exceptionnellement dépasser un an, et la demande devra être faite avec preuves et motifs solides à l’appui.

    Démarches ouverture compteur edf

    Pour mettre en service un compteur, vous devez impérativement souscrire un contrat de fourniture d’électricité. Deux options s’offrent à vous, selon que votre logement soit équipé ou non d’un compteur électrique :

    1. Dans le cas où votre logement ne possède pas déjà de compteur électrique : contactez Enedis pour une demande de raccordement
    2. Dans le cas de figure où le logement serait déjà raccordé, contactez votre fournisseur EDF : via e-mail, téléphone, courrier postal…
    3. Souscrivez ensemble un contrat d’électricité compatible avec vos besoins, avec une offre et une puissance compatible à votre utilisation.
    4. Un rendez-vous avec un technicien d’Enedis sera programmé pour le raccordement au réseau : selon que vous soyez équipés du compteur Linky ou non, la procédure s’effectuera à distance ou non. 

    Combien de temps faut il pour ouvrir un compteur edf ?

    Combien de temps attendre avant l’ouverture d’un compteur EDF ? L’électricité est disponible dès l’ouverture du contrat, sauf si la ligne est coupée au départ du précédent occupant. Si tel est le cas, contactez EDF dont le standard téléphonique est disponible de 8h à 20h. Le fournisseur programmera pour le consommateur et avec lui, une date d’intervention du technicien sur le compteur. Par la suite, deux possibilités se présentent :

    • Vous possédez un compteur communicant Linky : la remise en service de l’électricité se réalise dans un délai inférieur à 24h, sans intervention de l’agent à domicile. Ce sont des frais de déplacement en moins et du temps libéré pour le particulier ! 
    • Vous ne possédez pas un compteur communicant Linky :  si vous ne possédez pas de compteur Linky, c’est un rendez-vous physique qui est programmé avec le technicien. Le délai d’intervention moyen évolue de 5 à 10 jours. Ce pourquoi, nous vous recommandons de vous y prendre à l’avance ! 

    Sachez que vous pouvez programmer cette intervention 8 semaines avant le jour J. Comptez quinze jours minimum avant l’emménagement pour effectuer une demande de raccordement au réseau électrique d’Enedis. Pour recevoir le courant à la date de votre emménagement, vous ne manquerez pas de transmettre quelques informations au fournisseur EDF, comme : 

    • votre nouvelle adresse
    • la date de votre emménagement
    • le RIB
    • le nom de l’ancien occupant 
    • le relevé du compteur du futur logement : si vous aviez un compteur Linky dans votre précédent logement, ce relevé est transmis automatiquement ! 

    La souscription à un abonnement d’électricité

    Pour choisir un abonnement au meilleur prix, trois éléments sont à déterminer :

    • la puissance de votre compteur
    • l’option tarifaire de base ou heures creuses
    • le fournisseur d’électricité

    La puissance de votre compteur électrique

    La puissance d’un compteur électrique est définie en kilovoltampères et couvre une plage de 3 à 36 kVa. Plus la puissance est élevée, plus l’abonnement est cher.

    Le choix de la puissance de votre compteur repose sur plusieurs éléments :

    • le nombre d’occupants du logement
    • le nombre d’appareils électroménagers
    • le type d’énergie (gaz ou électricité) pour le chauffage, le chauffe-eau et la cuisson
    • la surface de votre habitation
    • son isolation

    Sachez qu’un compteur de 6 kVa convient à la plupart des foyers pour une consommation dite normale.

    L’option tarifaire de base ou heures creuses

    L’option tarifaire de base propose un prix du kilowattheure fixe sur toute la journée.

    L’option heures creuses, elle, propose certes un prix du kWh inférieur sur une plage horaire de 8 heures (généralement entre 22h et 6h du matin) mais un abonnement au tarif plus élevé.

    A vous de bien faire le calcul en fonction de vos heures de présence à la maison et de vos possibilités de consommation pendant les heures creuses.

    Le choix du fournisseur

    Depuis l’ouverture du marché à la concurrence, il existe deux types de fournisseurs :

    • Le fournisseur historique, EDF, qui pratique des tarifs réglementés fixés par les pouvoirs publics ;
    • Les fournisseurs dits alternatifs, à tarifs indexés sur le tarif réglementé ou à tarif libre.

    Les fournisseurs alternatifs sont souvent plus avantageux.

    Un conseiller disponible au
    09 88 90 39 74 Du lundi au samedi de 8h à 20h
    Prix d'un appel local
    ou