Changement de compteur edf : qui est en charge ?

La fonction principale du compteur électrique est de mesurer la consommation d’électricité dans l’optique de sa facturation. Enedis chargé de l’entretien et du remplacement des compteurs. C’est dans le cadre de ses responsabilités que le gestionnaire de réseau met actuellement en œuvre le remplacement des compteurs du territoire par le compteur communicant Linky.

Le compteur, appareil indispensable pour accéder à l’électricité

La fonction première du compteur électrique est de mesurer l’électricité consommée sur le point de livraison (PDL). Sans compteur, il n’est pas possible d’être raccordé au réseau électrique. L’entité en charge de l’entretien et du renouvellement des compteurs est le gestionnaire de réseau Enedis (anciennement ERDF) sur la majorité du territoire, ou une entreprise locale de distribution (ELD) dans certaines régions.

Enedis est responsable du matériel appartenant au réseau public de distribution, ce qui inclut les compteurs électriques qui lui sont concédés par les collectivités qui en sont les propriétaires.

Le remplacement de compteur

Enedis étant responsable des compteurs, le remplacement de ceux-ci se fait à son initiative. Sur les compteurs classiques, les interventions de techniciens pour effectuer des relevés (annuels, bisannuels ou sur demande) peuvent permettre de repérer des dysfonctionnements qui peuvent donner lieu à un remplacement. Il peut également être contacté par le client ou son fournisseur dans le cas d’un dysfonctionnement repéré ou si le client a besoin de voir son compteur déplacé à l’occasion de travaux réalisés dans son habitation.

Dans le cadre de la mise à jour des compteurs, Enedis peut également être amené à effectuer des remplacements partiels ou totaux de compteurs sur un territoire donné. Enedis effectue régulièrement des remplacements pour maintenir le réseau à niveau, et mettre en place des outils de mesure de l’électricité plus efficace. Par exemple, une partie des compteurs a été remplacée en 2008 par des compteurs électroniques qui fournissent des informations plus précises sur le contrat et permettent la mise en marche et l’arrêt automatique de certains appareils électriques (pour une utilisation en heures creuses, par exemple). Enedis effectue actuellement un remplacement massif des compteurs, avec l’introduction du compteur communicant Linky.

changement compteur edf

Linky, la nouvelle génération de compteurs

La transition vers Linky répond à une directive européenne imposant la transition de tous les compteurs en Europe vers des compteurs communicants qui doivent permettre de mieux contrôler l’utilisation de l’électricité et de faire des économies d’énergie. Après l’appel d’offres, Enedis a choisi de se tourner vers Linky. L’avantage de Linky est son aspect communicant, il transmet automatiquement les données sur la consommation d’électricité à Enedis. Le fournisseur d’électricité peut alors baser la facturation sur la consommation réelle, et non plus sur une estimation qui doit être régularisée après relevé du compteur par le technicien Enedis. Linky permet de réduire les interventions de techniciens, car la relève du compteur n’est plus nécessaire. Il peut être mis en service et désactivé à distance, il détecte lui-même et corrige certaines pannes. Il donne également accès à de nouvelles offres pour le client.

La transition vers Linky

Le remplacement de tous les compteurs électriques du territoire par Linky est prévu d’ici 2021. Les seules régions non concernées par ce changement sont celles gérées par les ELD. Elles sont soumises à la même obligation de transition vers des compteurs communicants, mais peuvent choisir Linky ou un autre type de compteur.

Enedis, ou une des entreprises agréées pour mettre en place Linky intervient sur le compteur existant, sans présence nécessaire de son occupant, si le compteur est accessible depuis l’espace public. Le changement est alors opéré en 30 minutes avec une coupure de l’électricité sur une courte durée. Linky prend directement la place de l’ancien compteur, qui est ensuite recyclé. Ce changement se fait dans le cadre de la mission de service public d’Enedis et est obligatoire, l’usager ne dispose donc pas du droit de refuser l’intervention.