Quelles démarches entreprendre pour un raccordement au gaz naturel ?

L’alimentation en gaz naturel ou de ville permet de bénéficier d’une énergie économique de bonne qualité. De la demande de raccordement aux travaux effectués ou mandatés par GRDF, un délai de plusieurs semaines est à prévoir. Le consommateur peut parallèlement sélectionner une offre auprès du fournisseur de son choix.

Quels sont les avantages du gaz naturel ?

  • Il est économique :

Le prix du gaz naturel au kWh est, en moyenne, deux fois moins élevé que celui de l’électricité. Les logements dont la surface à chauffer est étendue sont donc particulièrement adaptés à un mode de chauffage au gaz. Cependant, si le raccordement du logement au gaz n’a pas encore été réalisé, il s’agira d’un investissement important mais rentable à long terme.

  • Il assure une bonne qualité de chauffage :

Chauffer un logement au gaz naturel permet de bénéficier d’une chaleur douce et homogène. Le pilotage central est également prévu pour un ajustement précis de la température désirée.

  • Il constitue une énergie fossile moins polluante :

Cette énergie primaire est directement utilisable après extraction sans nécessiter de transformation : elle consomme donc moins d’énergie, même si sa combustion rejette tout de même du dioxyde de carbone.

raccorder gaz maison

Demande de raccordement au réseau de gaz naturel

La demande de raccordement au gaz peut se faire de deux manières :

  • par le biais d’un formulaire à remplir en ligne sur le site internet de GRDF (https://www.grdf.fr/)
  • en contactant, par téléphone, son service client qui pourra immédiatement évaluer le montant des travaux

Dans ces deux cas, le consommateur reçoit par e-mail ou par courrier, sous 10 jours ouvrés :

  • une offre de raccordement au gaz valable 3 mois
  • la liste des fournisseurs de gaz disponibles dans la commune concernée
  • les modalités de retour de l’offre acceptée

Les travaux de raccordement pouvant demander un délai de plusieurs semaines, il est important d’anticiper et de s’y prendre à l’avance.

À réception de l’offre émise par GRDF, un acompte de 50 % sera à régler afin de confirmer l’acceptation du devis. Si le logement se situe à proximité du passage du réseau, le coût du raccordement sera de 365,46 € HT pour le chauffage et de 822,28 € HT pour l’eau chaude et la cuisson, ces tarifs demeurant en vigueur du 1er juillet 2018 au 1er juillet 2019 (source : GRDF, https://www.grdf.fr/particuliers/services-gaz-en-ligne/prix-raccordement-gaz).

Travaux de raccordement

Une fois le dossier validé par GRDF et par le client, un conseiller de clientèle informera ce dernier des délais et des prochaines échéances à prévoir.

Les travaux de raccordement au gaz se feront alors en deux étapes :

  • Le terrassement de la chaussée sera effectué par un prestataire mandaté par GRDF, dans un délai de 24 à 72 heures avant la date de raccordement.
  • Le raccordement au réseau sera effectué par une équipe de GRDF ou l’un de ses prestataires, la présence du client n’étant pas nécessaire puisque les travaux sont entrepris sur le domaine public.

Mise en service de l’installation

Une fois le raccordement au gaz naturel finalisé, le consommateur aura à régler le solde du montant dû pour les travaux. Il lui faudra ensuite contacter le fournisseur de gaz de son choix, lequel se rapprochera de GRDF pour procéder à l’installation du compteur.

Un technicien mandaté procédera alors à sa mise en service, en la présence obligatoire du client ou de son représentant. Le certificat de conformité de l’installation, établi par le plombier chauffagiste qui se sera préalablement occupé des aménagements intérieurs, sera enfin à remettre au technicien intervenant.