Mettre en place une installation électrique : quelles sont les règles à suivre ?

Si l’installation électrique est indispensable dans un logement, sa mise en place ou sa rénovation doit répondre à plusieurs normes et réglementations spécifiques. Parmi elles, peuvent être distinguées, pour les logements de particuliers, la norme NF C 15 100 et le diagnostic électrique.

Qu’est-ce qu’une installation électrique ?

L’installation électrique désigne l’ensemble du réseau déployé dans une habitation pour être raccordé au courant provenant d’une source de distribution d’énergie. Elle inclut à la fois le branchement du compteur vers le logement, le tableau de répartition électrique, les points d’éclairages, ainsi que les interrupteurs et les prises.

Une telle installation sera systématiquement réalisée dans le cadre de constructions nouvelles, comme en cas de rénovation totale ou lors de la modification ou de l’extension de bâtiments existants.

installation electrique interrupteur

La norme NF C 15 100

La norme NF C 15 100, réglementant les installations électriques des logements ou des locaux avec baignoire ou douche, a été révisée pour la dernière fois en 2015. Elle définit notamment les équipements minimaux à intégrer dans toute nouvelle habitation, en fonction des pièces concernées. D’autres paramètres importants sont fixés par cette norme, comme la hauteur maximale des prises de courant et des interrupteurs ou les impératifs d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

La norme précise également :

  • quels dispositifs de protection contre les surintensités sont à prévoir en fonction du dimensionnement de l’installation électrique
  • quelles modalités de mise en place des circuits spécialisés pour le gros électroménager sont à respecter
  • quelle position est recommandée pour les différentes prises de réseau et de communication (téléphone, télévision, Internet)
  • quels type et puissance de matériel doivent être utilisés : conducteurs relatifs à la catégorie du disjoncteur, éléments devant constituer le tableau de répartition, dispositifs éventuels de protection contre la foudre.

Le diagnostic électrique

Le diagnostic électrique est une obligation légale imposée par le code de la construction et de l’habitation. Il vise à évaluer tous les risques liés à l’installation d’électricité qui pourraient compromettre la sécurité des personnes et de leurs biens. Il doit être réalisé à l’initiative du propriétaire lors de la mise en vente d’un bien immobilier. Il est aussi obligatoire pour tout logement dont l’installation électrique date de plus de 15 ans.

Ce diagnostic est à effectuer par un professionnel certifié pour une durée de validité de 3 ans. Il porte sur l’ensemble de l’installation intérieure d’électricité de l’habitation et de ses dépendances. Sa finalité est de vérifier la présence ou l’absence des différents dispositifs de protection nécessaires et l’existence éventuelle d’équipements inadaptés.