Comment résilier son abonnement mobile facilement et en limitant les frais ?

Que la raison soit une insatisfaction liée à l’offre mobile, ou bien le désir de souscrire à une offre différente auprès d’un autre opérateur, la résiliation est un passage indispensable. Toutes les étapes à suivre pour résilier, et plusieurs conseils pour limiter les frais de résiliation sont dans cet article.

Comment résilier un abonnement mobile ?

En fonction de l’opérateur, plusieurs moyens de transmettre sa demande de résiliation de forfait téléphonique sont possibles :

  • En ligne, dans l’espace client ;
  • Par mail ;
  • Par téléphone ;
  • Par courrier ;
  • Par courrier recommandé avec accusé de réception.

Le courrier recommandé avec accusé de réception a l’avantage de définir précisément la date de réception de la demande de résiliation par l’opérateur et est un moyen accepté et utilisable partout. Il est possible de trouver facilement des modèles de lettre de résiliation sur internet.

À compter de la demande de résiliation de l’abonnement téléphonique, l’opérateur dispose de 10 jours pour rendre celle-ci effective. Il est cependant possible d’établir une date de fin du contrat en préalable de la résiliation, si tant est que celle-ci soit au moins 10 jours après la demande.

Pour une résiliation dans les meilleures conditions, il peut être utile de réaliser certaines étapes supplémentaires à la demande de résiliation :

  • Demander son numéro RIO : le numéro RIO permet de conserver son numéro de téléphone tout en changeant d’opérateur. Il s’obtient en composant le 3179 (numéro gratuit) et est à communiquer au nouvel opérateur qui s’occupera lui-même de communiquer la demande de résiliation. La portabilité du numéro n’est possible que si la résiliation s’accompagne d’une nouvelle souscription immédiate.
  • Faire désimlocker son téléphone : pour un mobile obtenu dans le cadre d’une offre auprès d’un opérateur, il peut arriver que ce téléphone soit verrouillé et que sa compatibilité soit possible uniquement avec des cartes SIM de cet opérateur. Dans ce cas, il est indispensable de faire désimlocker son téléphone auprès de son opérateur, le désimlockage se fait en général par le biais d’un code transmis gratuitement par l’opérateur. Il est aussi possible de faire désimlocker son téléphone chez un professionnel avec des tarifs variables.
  • Sauvegarder ses données : certains opérateurs proposent un espace de stockage sur leur cloud dans le cadre de leurs offres mobiles. Ce stockage est en général inaccessible à compter de la résiliation, transférer ces données vers un autre espace avant résiliation est donc indispensable. Les contacts dans le répertoire sont aussi à récupérer, ceux-ci pouvant en effet être enregistrés sur la carte SIM, qui pourrait être retournée ou désactivée suite à la résiliation.

Lorsque la résiliation est effective, le service de communication n’est plus assuré et le retour de certains équipements peut être demandé par l’opérateur, conformément aux dispositions prévues dans le contrat.

résilier abonnement mobile

Comment résilier son abonnement sans frais ?

Plusieurs cas de figure peuvent se présenter dans le cadre de la résiliation d’un forfait mobile :

  • L’offre a été souscrite il y a moins de 14 jours : dans ce cas, il est possible d’annuler l’abonnement si celui-ci n’a pas encore été utilisé dans le cadre du délai légal de rétractation.
  • L’offre est sans engagement ou la période d’engagement est terminée : il n’y a alors pas de frais de résiliation à payer autres que les frais de dossiers éventuels prévus dans le contrat.
  • L’offre est avec un engagement de 12 mois : les frais de résiliation incluent alors l’ensemble des mensualités restantes à payer et les frais de dossier.
  • L’offre est avec un engagement de 24 mois et la résiliation intervient avant le 12e mois : dans ce cas, le reste des mensualités jusqu’au 12e mois doit être payé intégralement, ainsi qu’un quart des mensualités prévues pour les 12 mois suivants et les frais de dossier.
  • L’offre est avec un engagement de 24 mois et la résiliation intervient à partir du 13e mois : les mensualités restantes à payer sont alors plafonnées au quart du montant des mensualités restantes, des frais de dossier éventuels peuvent également être demandés.

Il existe des dispositions légales qui permettent de s’affranchir des frais de résiliation téléphone, celles-ci couvrent les cas suivants :

  • Défauts de service au tort de l’opérateur : si le service souscrit n’est pas rendu correctement, par exemple si la couverture réseau est inférieure à celle annoncée.
  • Modification des conditions du contrat : dans le cadre d’une modification du contrat par l’opérateur (changement de tarif, suppression de services…), le client est en droit de rompre ce contrat sans frais.
  • Motif personnel prévu au contrat : plusieurs motifs légitimes peuvent être prévus dans le contrat. Ceux-ci peuvent être de nature à affecter la capacité à payer les mensualités (chômage, surendettement) ou à bénéficier du service offert (hospitalisation de longue durée, déménagement à l’étranger), dans tous les cas, la demande de résiliation doit être accompagnée de justificatifs.

Pour ne pas avoir à s’acquitter des frais de résiliation d’un abonnement téléphonique, il est également possible de négocier avec son futur opérateur. Pour attirer plus facilement de nouveaux clients abonnés chez la concurrence, de nombreux opérateurs téléphoniques proposent de couvrir tout ou partie des frais de résiliation de l’ancien opérateur, à condition de souscrire à l’une de leurs offres.Ce service peut être mis en avant par les opérateurs, mais il est aussi possible de contacter directement son futur opérateur pour tenter d’obtenir ce geste commercial même s’il n’est pas annoncé.