L’entretien d’une chaudière : les bonnes pratiques

L’entretien d’une chaudière individuelle est important à plus d’un titre. Il permet d’allonger sa durée de vie, de faire des économies et d’éviter les accidents. La révision annuelle d’une chaudière est d’ailleurs une démarche obligatoire. Comment bien entretenir sa chaudière ? Que propose un contrat d’entretien ?

S’assurer du bon fonctionnement de sa chaudière

Qu’une chaudière fonctionne au gaz, au fioul ou au bois, son entretien ne peut pas être négligé. Élément central du chauffage d’une maison, il y a tout intérêt à ce que la chaudière fonctionne de manière optimale. Une chaudière qui fonctionne bien dure plus longtemps, consomme moins d’énergie et permet d’éviter des accidents domestiques, parfois tragiques.

L’entretien de la chaudière incombe à son utilisateur, qu’il soit locataire ou propriétaire de son habitation. Une fois par an, la chaudière doit être révisée par un professionnel qualifié. Ce contrôle est obligatoire. C’est aussi l’occasion de recevoir de précieux conseils sur l’entretien particulier de sa chaudière. Il peut s’agir, par exemple, de maintenir propre l’intérieur d’une chaudière à gaz ou de vérifier les filtres d’une chaudière au fioul.

Le ramonage annuel du tuyau d’évacuation de la chaudière est également une obligation. Ces actions préventives, associées à une surveillance quotidienne, permettent de détecter les anomalies de fonctionnement ou les éventuelles émissions de fumée.

entretien chaudiere professionnel

Faire contrôler sa chaudière par un professionnel

L’entretien annuel d’une chaudière nécessite de faire appel à un technicien chauffagiste. Dans un premier temps, le technicien vérifie le bon fonctionnement de l’appareil, sa performance énergétique et son étanchéité. Puis il procède au nettoyage de la chaudière et au réglage des différents paramètres.

Si la chaudière présente un défaut d’étanchéité, il mesure le taux des émissions de gaz autour de la chaudière. Le cas échéant, il peut changer les pièces défectueuses et indiquer les bonnes pratiques à adopter pour optimiser la durée de vie de la chaudière.

Quinze jours après son passage, le technicien fait parvenir une attestation d’entretien de la chaudière, sur laquelle sont énumérés les points contrôlés et les réparations effectuées. Cette attestation est demandée par l’assurance en cas de sinistre.

Ce qui est pris en compte dans un devis d’entretien

Il est possible de souscrire un contrat annuel d’entretien pour sa chaudière. Un fournisseur de gaz comme Engie propose, par exemple, trois formules de base, pour un coût annuel allant de 119 à 165 €. Dans tous les cas, le devis comprend la visite d’entretien annuelle et sa programmation automatique. Il inclut aussi l’attestation d’entretien de la chaudière. Engie travaille avec des partenaires certifiés RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Un devis peut comprendre également les dépannages en semaine, la garantie des délais d’intervention, la garantie de certaines pièces, etc. Certains devis incluent le ramonage annuel obligatoire du conduit d’évacuation de la chaudière.