Le chèque énergie face à la précarité énergétique

Le chèque énergie est une aide attribuée par l’État pour aider les foyers à faibles revenus. Ce moyen de financement peut être utilisé pour payer les factures d’énergie, mais également certains types de travaux de rénovation énergétique. Il est attribué sur la base des déclarations de revenus effectuées chaque année

Le chèque énergie, qu’est-ce que c’est ?

Le chèque énergie est une aide nominative qui permet de payer tout type de facture d’énergie du logement. Il peut aussi servir à financer certains travaux de rénovation dans la maison. Le chèque est accordé une fois par an et attribué sous conditions de ressources. Une fois qu’ils sont déclarés éligibles, les bénéficiaires reçoivent leur chèque automatiquement par courrier postal.

À l’heure actuelle, la fourchette de montant du chèque énergie varie entre 48 et 227 euros [cheque-energie.com. À compter du 1er janvier 2019, cette aide devrait aller de 98 à 277 euros.

Chèque énergie

Comment savoir si je suis éligible ?

L’attribution du chèque énergie dépend des revenus des occupants du logement et de la composition de leur foyer. Le montant est calculé sur la base des déclarations fiscales effectuées par les particuliers. Il est donc impératif de déclarer ses revenus auprès des services fiscaux, quel qu’en soit le montant.

Pour bénéficier de l’aide, les occupants doivent en outre habiter dans un logement imposable à la taxe d’habitation. Toute personne désirant vérifier son éligibilité au chèque énergie peut se rendre sur le site chèque énergie du gouvernement et renseigner son numéro fiscal dans la case prévue à cet effet.

Comment utiliser le chèque énergie ?

Le chèque énergie peut être utilisé jusqu’au 31 mars de l’année suivant la date d’émission, pour payer des factures d’énergie ou des travaux de rénovation.

Plusieurs options de paiement sont disponibles : en ligne ou par envoi postal au fournisseur.

Le paiement en ligne : après s’être connecté sur l’espace dédié au paiement en ligne, le bénéficiaire renseigne le numéro de chèque et la référence de facture qu’il souhaite payer.

Il est également possible de demander que le montant soit déduit automatiquement de la facture de gaz ou d’électricité pour l’année à venir, en faisant la requête en ligne sur le site du gouvernement. Le chèque n’est alors plus envoyé au domicile. La demande de paiement automatique peut ensuite être annulée si le bénéficiaire le souhaite.

L’envoi par La Poste : le bénéficiaire peut envoyer le chèque au fournisseur par courrier postal. Dans ce cas, il est nécessaire de joindre une copie de la facture et d’indiquer le numéro de client au dos du chèque.

Que peut-on payer avec le chèque énergie ?

Il est possible de payer sa facture d’électricité, de fioul domestique, de gaz naturel ou de combustible de chauffage en utilisant le chèque énergie. Certaines dépenses liées aux travaux de rénovation énergétique peuvent également être réglées à l’aide de ce moyen de paiement. Dans le cas où les travaux de rénovation sont effectués après la date limite de validité du chèque énergie, il est possible de l’échanger contre un nouveau chèque travaux du même montant. En revanche, ce dernier ne pourra pas servir à financer les factures d’énergie, mais uniquement les projets de rénovation énergétique.

La liste des travaux exigibles est consultable sur le site Rénovation Info Service. Ces rénovations doivent être effectuées par un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Le chèque peut également servir à financer le loyer des logements sociaux : dans ce cas, la quittance du loyer est déduite directement du montant de l’aide.