09 88 90 39 74
Profitez de nos offres partenaires
Le guide des démarches » Déménagement : quelles démarches effectuer pour le gaz ?

Déménagement : quelles démarches effectuer pour le gaz ?

Cartons, paperasse administrative, travaux, suivi du courrier à la nouvelle adresse… Lorsque vous déménagez, vous avez souvent mille et une choses à penser ! Et notamment la fermeture et l’ouverture des compteurs de gaz. Qui appeler pour ouvrir le gaz dans votre nouveau logement ? Comment activer le gaz chez vous ? Comment souscrire au gaz de ville ? Pour y voir plus clair, voici comment procéder en fonction de votre logement et de votre fournisseur de gaz. 

Article mis à jour le 18 mai 2021
Sommaire :

    Quand prévenir votre fournisseur de gaz de votre déménagement ? 

    Lors d’un déménagement, vous devez contacter votre fournisseur de gaz naturel afin de l’informer du jour de votre déménagement. C’est simple, ses coordonnées sont mentionnées sur vos factures. Si, avec l’ouverture à la concurrence, il est très simple de résilier un contrat gaz, les délais de résiliation sont variables. Certains fournisseurs demandent un préavis de 30 jours. Par exemple, Engie vous invite à les informer de votre déménagement un à deux mois avant celui-ci, ce qui vous permet d’avoir l’esprit tranquille. 

    NB : Que se passe-t-il si vous oubliez de résilier votre contrat ? Vous devrez payer l’abonnement et les consommations sur la période comprise entre votre départ du logement et l’arrivée d’un nouvel occupant déclaré ! Mieux vaut donc ne pas passer à côté de cette démarche… 

    EN SAVOIR PLUS

    Vous souhaitez avoir des renseignements complémentaires ?
    Nos experts sont là

    09 88 90 39 74
    Profitez de nos offres partenaires

    Comment faire pour couper le gaz ?

    Pour résilier votre contrat de gaz, vous pouvez procéder par téléphone, en ligne ou par lettre de résiliation. 

    Quelle que soit l’option que vous avez retenue, ensuite, un rendez-vous de résiliation peut être fixé. Un agent du gestionnaire de réseau se déplacera pour relever le compteur et mettre l’installation en sécurité. A noter que la résiliation d’un compteur gaz n’engendre aucun frais. 

    Gaz : quelles démarches effectuer lorsque l’on emménage ? 

    Si couper le gaz dans son ancien logement est assez simple, en fonction du nouveau logement dans lequel vous allez emménager, vous devrez effectuer un certain nombre de démarches, que vous soyez ou non déjà raccordé au gaz naturel.

    Si votre logement n’est pas encore raccordé au gaz de ville

    Vérifier votre éligibilité au gaz naturel

    Avant de demander votre raccordement au réseau de gaz naturel, il va falloir vérifier votre éligibilité au gaz naturel. On recense, en effet, en France 27 000 communes non raccordées au réseau GRDF.

    Pour ce faire rendez-vous sur le site de GRDF

    Si vous vous rendez compte que la commune sur laquelle se situe votre futur logement n’est pas raccordée au gaz de ville, vous devrez vous tourner vers d’autres solutions comme le propane en citerne ou le propane en réseau. 

    Demander votre raccordement au réseau de gaz naturel

    Pour une maison neuve, vous devez avant toute autre chose demander votre raccordement au réseau de gaz. A moins que le promoteur auquel vous achetez la maison s’en soit déjà chargé !

    Si ce n’est pas le cas, nous vous conseillons de vous pencher sur la question très en amont de votre déménagement. Pourquoi ? Car les travaux de raccordement peuvent nécessiter un certain temps, tout comme l’obtention des certificats de conformité des installations extérieures. 

    Vous pouvez effectuer votre demande de raccordement :

    • auprès du gestionnaire de réseau de distribution (GRD). En France, il s’agit de GRDF dans 95 % des cas. Certaines communes passent par des entreprises locales de distribution (ELD). Elles représentent 5 % du territoire français ;
    • auprès de votre fournisseur de gaz : c’est lui qui demandera, pour son compte, le raccordement auprès du gestionnaire du réseau de distribution. Il peut vous proposer un service d’accompagnement, avec coordination et suivi des travaux.

    Donner votre feu vert pour les travaux

    En fonction de l’interlocuteur que vous aurez choisi, le gestionnaire de réseau de distribution de gaz ou le fournisseur de gaz vous transmettra un devis de raccordement comprenant :

    • la nature des travaux réalisés ;
    • la somme qui reste à votre charge ;
    • le prix et les conditions de paiement ;
    • la date de mise en service.

    Les travaux de raccordement peuvent débuter une fois les autorisations administratives obtenues et que le devis est accepté. 

    Si votre logement est déjà raccordé au réseau de gaz naturel

    Déménagement quelles démarches effectuer pour le gaz

    Si votre logement est déjà raccordé au gaz naturel, comme c’est le cas de la plupart des appartements et de bon nombre de maisons déjà existantes, il vous suffit de demander l’installation d’un compteur auprès de GRDF ou de votre fournisseur de gaz. Quel que soit votre interlocuteur, la pose du compteur est nécessairement réalisée par un technicien GRDF. Les techniciens GRDF sont les seuls professionnels habilités à effectuer cette installation. 

    Comment souscrire à un contrat gaz ? 

    Une fois que vous êtes raccordé au gaz, il vous faudra souscrire à un contrat gaz. Et cela commence par le choix du fournisseur ! Depuis l’ouverture à la concurrence, il en existe de nombreux en France : Engie, Total Direct Energie, Eni, Vattenfall, EDF, Happ-e by Engie, Sowee, Ilek, Antargaz, Butagaz, CDiscount Energie, Alterna, etc. Tous proposent différentes offres plus ou moins avantageuses en fonction de vos besoins, que nous vous invitons à étudier scrupuleusement. 

    Une fois que vous aurez comparé les offres des différents fournisseurs et choisi celle qui répond le mieux à vos attentes, vous devrez souscrire un contrat gaz.

    Vous devrez ainsi fournir des pièces justificatives à votre fournisseur :

    • nom, prénom ;
    • coordonnées ;
    • adresse complète du nouveau logement ;
    • date d’emménagement souhaitée pour réaliser l’ouverture du compteur gaz ;
    • coordonnées de l’ancien occupant ;
    • un RIB si vous choisissez un mode de prélèvement automatique.  

    Quels frais pour la mise en service du gaz ?

    Souscrire à un contrat avec un fournisseur d’énergie n’engendre aucun frais ! En revanche, des frais de mise en service vous seront facturés par le gestionnaire de réseau de distribution. Chez GRDF, comptez 20 euros pour une mise en service standard. Dans ce cas, le délai est de cinq jours ouvrés. Pour une mise en service express, comptez 62 euros (délai de deux jours) et pour une mise en service d’urgence (le jour même), le prix passe à près de 150 euros ! 

    search

    Bon à savoir

    Dans le cadre d’un logement loué, c’est bien le locataire et non le propriétaire qui paie ces frais de mise en service du gaz (sauf si les charges sont comprises dans le loyer).

    09 88 90 39 74
    Profitez de nos offres partenaires
    Retour haut de page