Un conseiller disponible au
Le guide des démarches » Comment économiser sur sa consommation de chauffage en hiver ?

    Comment économiser sur sa consommation de chauffage en hiver ?

    Article mis à jour le 16 avril 2021
    Sommaire :

      En hiver, la consommation de chauffage d’un ménage augmente. Quelle que soit l’énergie utilisée pour assurer le chauffage (électricité, gaz, fioul, etc.), la facture des foyers tend ainsi à grimper durant cette période. Il existe néanmoins plusieurs solutions pour diminuer la consommation de chauffage en hiver.

      Comment réduire sa consommation de chauffage en hiver ?

      Le chauffage représente à lui seul environ deux tiers de la consommation énergétique des foyers. Il s’agit de leur premier poste de dépenses énergétiques. Diminuer leur consommation de chauffage leur permettra donc de réduire considérablement leur facture d’électricité ou de gaz.

      Comment économiser sur sa consommation de chauffage en hiver

      Pour économiser son énergie en hiver, il est primordial de bien isoler son logement. En effet, une bonne isolation permet d’empêcher toute déperdition de chaleur susceptible de faire bondir la facture d’énergie. Facile à mettre en place et efficace, l’isolation thermique par l’extérieur permet de moins consommer moins d’électricité ou de gaz. Cette opération consiste essentiellement à recouvrir d’une couche d’isolant la partie externe des murs. À noter que jusqu’à 25 % des déperditions énergétiques d’un bâtiment se produisent à leur niveau.

      Recourir au double vitrage est aussi efficace pour optimiser l’isolation d’une habitation. Grâce à cette solution, il est possible de limiter les déperditions de chaleur au niveau des fenêtres, responsables de 10 à 15 % des pertes énergétiques. Pour faire des économies d’énergie, il est aussi important de calfeutrer les portes. Une méthode peu coûteuse, mais permettant de diminuer les déperditions énergétiques au niveau de ces ouvertures est d’utiliser des joints en silicone ou en PVC.

      De même, il convient de réaliser l’isolation des tuyaux de chauffage. Cette précaution évite à l’eau qui y circule de perdre de la chaleur au cours de son cheminement. Elle permet ainsi d’économiser de l’énergie et d’optimiser par la même occasion le chauffage.

      Enfin, l’isolation du toit, qui peut être à l’origine de 30 % des déperditions énergétiques d’un logement, ne doit pas être négligée. Dans la pratique, il faut procéder à l’isolation des combles, qu’ils soient perdus ou habitables.

      Quelles sont les astuces pour réduire sa consommation de chauffage ?

      Avec de simples astuces, il est possible de réduire sa consommation de chauffage. D’abord, il est conseillé de détecter les trous et les fissures présents dans son logement pour les colmater. Pour cela, il suffit de faire passer une bougie allumée le long des jointures des fenêtres et des portes.

      La flamme vacillera en cas d’entrée d’air par ces ouvertures. Pour résoudre le problème, il faut poser des joints autocollants. La mise en place de rideaux épais est aussi indiquée.

      Il est aussi nécessaire d’adapter la température ambiante en fonction de chaque pièce. L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) préconise une base de 19°C dans les pièces à vivre. Pour une chambre d’adulte, il est même possible de porter la température à 16°C. Celle-ci peut en revanche être augmentée jusqu’à 22°C dans la salle de bains.

      L’application de ces variations permet de rester dans la moyenne de 19°C. Il faut savoir qu’un seul degré supplémentaire au thermostat accroît la consommation d’énergie de 6 à 11 %.

      Pour réduire la sensation de froid à l’intérieur d’un logement, il est recommandé d’ouvrir les fenêtres environ 5 minutes tous les jours. Cette astuce peut sembler paradoxale. Elle permet cependant de supprimer naturellement le surplus d’humidité contenu dans l’air ambiant.

      À mesure qu’il est sec, l’air se chauffe plus vite, ce qui garantit des économies d’électricité. Bien entendu, il est nécessaire de couper le chauffage lorsque les fenêtres sont ouvertes au risque de consommer inutilement de l’énergie.

      Enfin, il est préférable de ne chauffer que les pièces utilisées et de laisser les portes intérieures fermées. De cette manière, les pièces chauffées conserveront plus longtemps la chaleur. Pour l’empêcher de se dissiper, il faut aussi veiller à fermer et à couvrir les volets la nuit.

      Quelles sont les alternatives ?

      Pour réduire sa consommation d’énergie, il est envisageable de remplacer son dispositif de chauffage. La pompe à chaleur constitue une excellente alternative au chauffage électrique ou au gaz. Écologique et performant, le modèle air/eau est susceptible de faire de nombreux adeptes.

      Concrètement, cet appareil récupère les calories dans l’air extérieur afin de les transformer en chaleur. Il permet en moyenne de diviser par 3 la facture d’énergie. Son prix élevé peut cependant en freiner l’achat. En effet, une pompe à chaleur coûte entre 8 000 et 12 000 euros. Cela dit, il est possible de recourir à des aides financières comme les Primes Énergie pour atténuer les dépenses.

      Il est aussi possible de se tourner vers un système aérovoltaïque. Il s’agit d’une installation qui combine des panneaux photovoltaïques avec des panneaux thermiques. Il permet à la fois de produire de l’électricité et de l’air chaud. Dans le détail, le système récupère l’air chauffé sous les panneaux photovoltaïques lors de la production d’électricité pour l’injecter dans le logement.

      Le tableau ci-après résume les avantages et les inconvénients d’un système aérovoltaïque :

      AvantagesInconvénients
      – Assure le chauffage et la ventilation
      – Aides financières pour financer la mise en place du système aérovoltaïque
      Prix élevé :
      – 15 000 à 18 000 euros pour une puissance de 3 kWc
      – 24 000 euros pour une puissance de 6 kWc

      Changer de fournisseur si la facture est trop élevée

      Le changement de fournisseur constitue une autre solution pour réduire la facture d’électricité liée au chauffage. Depuis la libéralisation du marché de l’énergie pour les particuliers en 2007, nombre de fournisseurs alternatifs sont apparus. Ceux-ci affichent des tarifs plus avantageux que les fournisseurs historiques. Il est donc judicieux de comparer les différentes offres d’énergie disponibles sur le marché pour économiser sur sa facture.

      Le tableau suivant liste plusieurs fournisseurs qui pratiquent des prix moins chers qu’EDF et auprès desquels il est possible de souscrire rapidement :

      FournisseurModalités de souscriptionNom de l’offrePrix du kWh (en euro TTC) pour une puissance de 9 kVA
      BaseHeures PleinesHeures Creuses
      Total Direct Energie– Souscription en ligne s’effectuant en quelques minutes
      – Démarche possible 7j/7 et 24h/24
      – Assistance d’un conseiller par tchat si nécessaire
      Online0,1507€0,1707€0,1257€
      Eni– Souscription par téléphone ou en ligne
      – Envoi d’un SMS de confirmation par le fournisseur pour notifier le client de la prise en charge de son dossier
      Webeo 1 an Électricité0,15884€0,18488€0,12713€
      VattenfallSouscription par téléphone ou en ligneÉlectricité Eco0,1505€0,1707€0,1256€
      ekWateurSouscription par téléphone ou en ligneÉlectricité verte0,1622 € à Rouen (prix variant selon la commune)0,1756€0,1312€
      Mint ÉnergieSouscription en ligne en quelques clicsOnline & Green0,1415€0,16€0,1185€
      Happ-e by EngieSouscription rapide en ligneÉlectricité0,15061€0,17069€0,12566€
      IlekSouscription en ligne en 5 minutesElectricité verte0,1567 € à Cossesseville (prix variant selon la commune)0,1326€0,1722€
      Planète OUISouscription en ligne en 5 minutesEco0,163€0,1853€0,1353€
      Un conseiller disponible au
      Retour haut de page