TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR L’INSTALLATION DE LA FIBRE OPTIQUE

La fibre optique est une technologie idéale pour bénéficier des meilleurs débits disponibles. Mais bien que de nombreux fournisseurs d’accès proposent des offres, son installation requiert un certain nombre de conditions.

Comment installer la fibre optique dans sa maison ?

L’installation de la fibre optique doit se faire par un technicien mandaté par le fournisseur d’accès choisi. Une fois la souscription à une offre effectuée auprès du fournisseur, et un éventuel délai réglementaire, celui-ci propose une date de rendez-vous pour l’intervention du technicien.

En fonction du niveau de prestation choisi, de la configuration du logement et de la présence ou non d’une prise optique en son sein, l’intervention du technicien pourra durer entre 2 et 4 heures. L’installation de la fibre est en général proposée par passage dans les goulottes ou fourreaux existants, ou encore le long des murs, plinthes ou plafonds.

Comment fonctionne l’éligibilité à la fibre ?

Pour être éligible à la fibre, il faut se trouver dans l’une des zones équipées par le dispositif. Ces zones sont encore limitées, mais sont destinées à être de plus en plus nombreuses.En effet, dans le cadre d’un objectif national d’assurer à tous l’accessibilité à un internet en très haut débit, il est prévu de couvrir environ 80 % du territoire français avec la fibre à l’horizon 2022. Même si la tenue de cet objectif semble optimiste, la part du territoire éligible à la fibre devrait sensiblement augmenter dans les prochaines années.

Pour connaître son éligibilité à la fibre, il est possible de faire des tests auprès des différents fournisseurs d’accès. Ceux-ci proposent en général sur leur site d’entrer son numéro de téléphone fixe ou son adresse, et indiquent en retour les éligibilités à l’ADSL et à la fibre, ainsi que des informations sur l’état du déploiement de la fibre dans la zone, le cas échéant.

Bien choisir son offre fibre

Installation fibre

Pour faire le bon choix en matière d’offre internet fibre optique, il faut comprendre la différence entre les 2 principales méthodes d’acheminement utilisées :

  • La fibre FTTH (fiber to the home) : la fibre arrive directement jusqu’au domicile de l’usager avec ce type de raccordement. L’avantage est que le raccordement est direct, l’inconvénient que certains travaux peuvent être nécessaires.
  • La fibre FTTLA (fiber to the last amplifier) : aussi appelée fibre coaxiale. Dans ce type de raccordement, la fibre optique est amenée jusqu’à un nœud (la cave d’un immeuble par exemple) et la transmission du signal est assurée par un câble coaxial jusqu’au domicile de l’usager. Cette technologie est uniquement déployée par SFR.

Outre cet aspect d’acheminement, les critères de choix dépendent du besoin en termes d’offres télévision ou téléphonie, et du tarif général. Les offres fibres sont généralement à des tarifs similaires aux offres ADSL, même si certains opérateurs les facturent plus cher. Tous ces critères peuvent être retrouvés dans le tableau comparatif des offres fibres.

Il faut cependant savoir que dans certains cas, comme celui d’un immeuble câblé, ou encore dans une zone équipée de la fibre à l’initiative des collectivités locales, il peut ne pas être possible de choisir l’offre de n’importe quel fournisseur d’accès. Il est donc important d’être bien renseigné sur la nature du déploiement de la fibre.

Quels sont les frais associés au raccordement ?

Le prix de l’installation de la fibre optique dépend à la fois des travaux nécessaires et de l’opérateur.

Si l’intervention d’un technicien est nécessaire au raccordement à la fibre, elle pourra être facturée à l’abonné, totalement ou en partie. Dans le cadre d’opérations commerciales pour promouvoir l’installation de la fibre, certains fournisseurs d’accès prennent cependant l’intervention à leur charge.

D’autres frais liés à la souscription à un nouveau contrat tels que frais de dossier ou dépôt de garantie pour la box peuvent également être à payer dans le cadre d’une offre fibre.

Quelles sont les étapes du raccordement ?

Pour s’assurer un raccordement à la fibre, il faut suivre plusieurs étapes :

  • Vérifier l’éligibilité du logement : si le logement n’est pas éligible, la souscription à une box fibre sera impossible et il faudra alors se tourner vers une autre offre ou attendre que le raccordement soit effectif dans le quartier.
  • Demander l’autorisation de raccordement : cette étape concerne uniquement les locataires, qui doivent consulter le propriétaire avant de faire effectuer des travaux de raccordement. Dans le cadre d’un immeuble non raccordé, le raccordement à la fibre doit être voté par l’assemblée générale des copropriétaires.
  • Attendre le délai réglementaire : selon les lieux et les offres concernées, il peut être nécessaire d’attendre un délai réglementaire avant de souscrire à l’offre de son choix, celui-ci peut atteindre 3 mois.
  • Souscrire à un contrat : il faut alors choisir un opérateur proposant une offre fibre dans la zone dans laquelle se trouve le logement. Cette souscription se fait de la même façon que celle à n’importe quelle offre internet.
  • Prendre rendez-vous pour l’installation : une fois le contrat souscrit, une date est fixée pour l’intervention du technicien en charge de l’installation de la fibre optique. Il faut prévoir en amont de libérer l’accès aux gaines techniques dans une maison, ou aux locaux techniques dans un immeuble.
Un conseiller disponible au
09 88 90 39 74 Du lundi au samedi de 8h à 20h
Prix d'un appel local
ou