Déménagement EDF : électricité & Gaz

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, les consommateurs peuvent choisir librement leurs fournisseurs d’électricité et de gaz. Parce qu’il implique de souscrire un nouveau contrat d’énergie, le déménagement est le moment idéal pour comparer les offres et réduire ses dépenses.

Article mis à jour le 08/10/2019

Besoin de résilier votre contrat d’électricité ? Simplifiez vous la vie et appelez-nous gratuitement pour être accompagné dans vos démarches administratives. Nous vous proposons les meilleures offres de marché adaptées à vos besoin et s’occupons de la souscription et de la résiliation de votre ancien contrat.

Découvrez notre comparateur des meilleurs fournisseurs d'énergie :

Fournisseurs

Coût

Avantages

Notre avis

Total Direct Energie

-10% par rapport aux TRV

- Des offres économiques

- Possibilité de souscrire à des offres vertes

- Service client de qualité

⭐⭐⭐⭐⭐

Total Spring

-10 % par rapport aux TRV

Prix très compétitifs

Possibilité d’une option prix fixe

⭐⭐⭐⭐⭐

Happ-e

-7% par rapport aux TRV

Marque d’Engie

100% en ligne : attention au service client

⭐⭐⭐⭐

Eni

-3% par rapport aux TRV

Electricité verte moins chères que les tarifs réglementés

⭐⭐⭐

EDF et Engie

Tarifs réglementé

Offres des fournisseurs historiques

déménagement ouverture gaz

Dispositions à prendre pour le gaz lors d'un déménagement

Faire un déménagement ainsi qu'un emménagement dans un nouveau logement ne s'improvise pas. Comment résilier son contrat de gaz avec son fournisseur…
edf bleu ciel demenagement demarches

Déménagement : que devient le contrat EDF Bleu Ciel ?

Déménagement, comment résilier son contrat EDF Bleu Ciel gaz et électricité ? Quand souscrire un nouveau contrat Électricité et gaz pour le futur logement ?…
demenagement electricite gaz

Déménagement : démarches à suivre pour l’électricité et le gaz

Afin d’éviter de mauvaises surprises lors d’un déménagement et bénéficier d’un accès immédiat à l’énergie : électricité et gaz, plusieurs démarches sont…
déménagement total direct energie

Total Direct Energie : quelles démarches en cas de déménagement ?

Pour déménager en toute sérénité sans se retrouver dans le noir lors de l’emménagement, il est important d’anticiper certaines démarches auprès de Total Direct…
demenagement engie

Déménager Gaz : comment recevoir le gaz dans son nouveau logement après un déménagement Engie

Fournisseur de gaz historique, Engie propose aujourd’hui des offres de gaz et d’électricité, ainsi qu’une assistance pour les déménagements. Quelles sont les…
demenagement grdf

Déménagement GRDF : les démarches à effectuer sur le compteur de gaz

Résiliation de son contrat de gaz, fermeture de son compteur de gaz et ouverture d’un nouveau compteur, demande de raccordement : Quelle est la procédure à…
ERDF Demenagement

ERDF : quelles sont les mesures à prendre lors d’un déménagement ?

Lors d’un déménagement, il revient au client d’effectuer plusieurs démarches. Si le fournisseur d’électricité s’occupe de transférer le contrat avec ERDF au…
EDF Demenagement

EDF : que faire en cas de déménagement ?

Certaines démarches sont à entreprendre lors d’un déménagement. De la résiliation du contrat à l’ouverture d’un autre au nouveau domicile, le fournisseur d’…
demarches enedis demenagement

Déménagement Enedis : mettre en service son compteur électrique

Lors d’un déménagement, il est nécessaire de prévenir son fournisseur d’électricité pour résilier le contrat de l’ancien logement et mettre en service le…
déménagement lampiris gaz electricite

Aborder son déménagement avec Lampiris en toute sérénité

Quelles sont les étapes pour effectuer son déménagement avec Lampiris ? Document, frais, délais et cas particuliers, ces informations sont à prendre en compte…
Démenagement compteur gaz

Compteur de gaz : les formalités au moment du déménagement

Lors d’un déménagement, quand faut-il avertir de son départ son fournisseur de gaz ? Faut-il résilier ou simplement transférer son contrat de gaz ? Comment se…
déménagement electricite demarche

Déménagement et électricité : démarches pour déménager sans coupure

Pour un déménagement sans coupure d’électricité, simple et confortable, des démarches sont nécessaires avant de quitter son logement et d’emménager dans le…
edf changement locataire

Déménager EDF : Comment signaler à EDF un changement de locataire ?

Lors d’un déménagement ou un emménagement, le locataire a la responsabilité de contacter son fournisseur. Il lui faut résilier l’ancien contrat et s’assurer d’…
edf changement de propriétaire relevé de compteur

EDF résiliation, changement de propriétaire et relevé de compteur : quelles sont les démarches ?

Lors de l’achat ou la vente d’un bien immobilier, le vendeur et l’acheteur doivent communiquer à EDF le changement de propriétaire et le relevé de compteur.…
demarche déménagement compteur électrique

Compteur d’électricité : quelle procédure lors d’un déménagement ?

Lors d’un déménagement, quelques démarches sont nécessaires pour résilier son contrat d’électricité. La procédure est simple, mais indispensable afin d’éviter…

Engagée par les directives européennes de 1996 pour l’électricité et de 1998 pour le gaz, l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence s’est progressivement étendue en France. D’abord aux industriels, puis aux particuliers le 1er juillet 2007, désormais libres de choisir leurs fournisseurs d’énergie.

À la faveur de cette libéralisation, de nouveaux acteurs, comme Total Direct Energie, sont apparus sur le marché, proposant aux consommateurs des offres personnalisées et des tarifs plus compétitifs que les tarifs réglementés, fixés par les pouvoirs publics. Malgré cela, une majorité de Français restent fidèles aujourd’hui aux deux grands fournisseurs historiques : EDF et Engie (ex-GDF Suez).

Manque de temps ou d’informations ? les causes peuvent être nombreuses. C’est en tout cas souvent au moment de résilier un contrat que la question du choix d’un nouveau fournisseur s’impose. Déménagement et énergie forment ainsi un duo gagnant pour le consommateur.

Avant d’emménager dans un nouveau logement, il est en effet nécessaire de souscrire de nouveaux contrats d’énergie. Un déménagement est ainsi l’occasion idéale de prendre le temps de comparer les offres des différents fournisseurs, afin de réaliser des économies. Pour bien choisir une offre, il convient de tenir compte de nombreux critères, comme le prix de l’abonnement, du kilowattheure, le service client, etc.

 

Lorsqu’on décide d’intégrer un nouveau logement, il faut prendre les mesures nécessaires pour s’installer dans les meilleures conditions. Si on désire changer de fournisseur d’électricité, il est essentiel d’entreprendre certaines démarches pour continuer à bénéficier d’une énergie de qualité. De nombreuses questions se posent quand il faut déménager. Heureusement, des informations fiables permettent d’éclairer la lanterne du consommateur.

Profiter d’un déménagement pour changer de fournisseur d’électricité

Le marché de l’énergie français est très dynamique, surtout depuis qu’il a été libéralisé en juillet 2007. Les usagers peuvent donc choisir un prestataire à leur convenance.

Marquant le début d’une nouvelle expérience, un déménagement peut être l’occasion de faire appel à un nouveau fournisseur d’électricité. Plusieurs facteurs peuvent influencer cette décision.

Déménager et changer de fournisseur d'énergie facilement et gratuitement

Le changement de fournisseur d’énergie est une opération simple et rapide. La souscription d’un contrat d’électricité se fait sans engagement. Le consommateur peut alors résilier son abonnement quand il le souhaite. En outre, l’opération est gratuite. Cette procédure pratique et non payante est un argument de poids pour le consommateur qui veut choisir un opérateur différent.

Par ailleurs, le contrat d'électricité et de gaz est rattaché à une adresse. C'est pourquoi il est indispensable de résilier son contrat d'énergie en déménageant. C'est l'occasion idéale pour changer de fournisseur et faire des économies !

Une diversité d’acteurs et d’offres

La diversité des opérateurs sur le marché de l’électricité est avantageuse. C’est l’occasion d’en profiter, car les usagers peuvent évaluer les différentes offres compétitives à leur portée et opter pour le prestataire qui les intéresse. C’est également l’opportunité de passer en mode écologique en choisissant une offre d’énergie verte qui gagne du terrain.

Des millions de Français préfèrent désormais faire appel à ces fournisseurs alternatif plutôt qu’à l’opérateur historique EDF. Naturellement, leur choix ne se fait pas au hasard. Quels éléments faut-il donc prendre en compte pour bien sélectionner son nouveau fournisseur d’énergie ?

Comment bien choisir son nouveau fournisseur d'électricité pour son nouveau logement ?

Les consommateurs bénéficient d’une qualité d’électricité identique, peu importe le fournisseur qu’ils ont choisi. La clientèle n’a donc pas d’inquiétudes à se faire, car c’est Enedis l’autorité publique qui assure la provision d’électricité sur l’ensemble du territoire. Cette tâche relève de la responsabilité du gestionnaire de réseau Enedis qui est une filiale d’EDF.

Par ailleurs, l’assistance technique incombe également au gestionnaire de réseau Enedis. La mise en service, les réparations, etc. relèvent des compétences de l’entreprise publique qui intervient auprès de l’ensemble des abonnés.

Le choix d’un nouveau fournisseur d’électricité doit être le résultat d’une mûre réflexion. Vu que la qualité de l’énergie reçue et le niveau d’assistance sont des facteurs constants, le consommateur devra examiner des critères qui varient en fonction du fournisseur.

Le prix du kilowattheure

Le prix du kilowattheure est déterminant dans le choix de son nouveau fournisseur d'énergie. Depuis la libéralisation du secteur de l’électricité, les usagers peuvent choisir entre le prix du kilowattheure d’EDF et les tarifs non réglementés des fournisseurs alternatifs. Ces derniers présentent des offres très attractives qui constituent de véritables alternatives pour une importante clientèle.

Le prix du kilowattheure des opérateurs privés n’est pas standard. Il varie principalement selon : 

  • la formule choisie : classique, verte, online...

  • l’option : base,heures creuses, heures pleines

  • la puissance du compteur électrique de 3 kVA à 36 kVA. 

On compte plusieurs dizaines de fournisseurs d’électricité en France. Afin de choisir une offre adaptée à leurs besoins, les usagers peuvent découvrir ce que proposent les prestataires sur leurs sites web. On peut aussi utiliser des sites de comparaison pour dénicher la proposition la plus avantageuse.

Voici un comparatifs des prix du kWh par fournisseur (pour un compteur de 3kVA et exprimé en HT) : 

Nom de l'offre Prix du kWh
Total Direct Energie : Offre Online 0.1410 €
Total Direct Energie : Offre Classique 0.1467 €
Total Direct Energie : Offre verte 0.1501 €
Planète Oui : Offre verte 0.1524 €
EDF : tarif réglementé 0.1524 €

 Le coût de l’abonnement

Le prix de l’abonnement varie selon les fournisseurs. Ce paramètre doit donc être examiné attentivement, car il peut sérieusement influencer le montant de la facture à payer. Même si les nombreuses offres peuvent embrasser les consommateurs, ces derniers peuvent toujours tirer leur épingle du jeu.

Si sa consommation est importante, le client devrait opter pour le prestataire qui offre un prix du kilowattheure bas. Le prix de l’abonnement ne représentera donc qu’une petite partie du montant de la facture d’électricité. En revanche, l’usager qui consomme peu d’énergie gagnerait à choisir un fournisseur qui propose un abonnement à prix réduit.

Les offres d'électricité et de gaz indexées sur les tarifs réglementés

Les offres indexés sont établies sur la base de l’offre réglementée d’EDF, et varient selon les tendances du marché. De nombreux consommateurs préfèrent les tarifs non réglementés. Cette option est plus intéressante, puisqu’elle est flexible et moins chère que l’offre d’EDF. En effet, on note des tarifs indexés qui sont 5 % à 20 % plus bas que le tarif réglementé.

Par exemple, le fournisseur d'énergie Total Direct Energie propose un taux réduit de 10 % par rapport au prix EDF. Même en cas de hausse du prix réglementé, les opérateurs privés peuvent ajuster leurs tarifs qui demeurent compétitifs.

Il existe aussi les prix d'électricité fixe. Dans ce cas de figure, les prix restent invariables, peu importent les tendances du marché. Généralement conclues pour 1 an à 3 ans, ces offres à prix bloqué permettent aux consommateurs d’être exempts des hausses du prix de l’électricité. Elles permettent également de mieux suivre son budget.

En observant les prix indexés, force est de constater que de nombreuses offres alternatives sont assorties d’une forte valeur ajoutée qualitative. Quoiqu’il soit décisif, le prix du kilowattheure n’est donc pas le seul facteur qui influence le choix d’un nouveau fournisseur.

Evolution des prix de l'électricité en France
Source : Happ-e

 La qualité du service client

Il est aussi important d’attacher du prix à la relation client. Variant inévitablement selon les opérateurs, ce facteur est susceptible d’avoir un réel impact sur votre future collaboration. Il peut paraître difficile d’apprécier la qualité de service d’un nouveau prestataire.

Heureusement, à travers leurs sites web, il est possible d’obtenir des renseignements pertinents sur les opérateurs concernés. On peut également les contacter directement pour juger de la qualité de leur service. Une autre méthode consiste à observer les avis émis par d’autres utilisateurs sur des sites crédibles. Naturellement, on peut se renseigner dans son entourage à la recherche d’éléments rassurant avant de se décider.

Il convient d’indiquer que Total Direct Energie se distingue en matière de service client. En effet, l’opérateur a été primé pour la 11e année d’affilée pour la qualité de son service client et les avis sur Total Direct Energie sont élogieux.

Quand on déménage, il faut se conformer aux règles d’usage pour changer son pourvoyeur d’électricité. Quelle est donc la démarche à adopter ?

Toutes les étapes pour changer de fournisseur d’électricité en déménageant

Avant d’entamer la procédure de changement de fournisseur avant votre déménagement, il faut remplir certains préalables. Il est nécessaire de passer en revue les offres du marché avant de se faire un choix. Ensuite, il faut établir un contrat avec le nouvel opérateur. La résiliation du précédent en cours devient systématique. Le changement de fournisseur s’effectue sans engagement du client. La démarche est simple et s’articule en quelques points.

  1. Le consommateur communique le numéro de PDL (point de livraison) pour souscrire à un abonnement électrique. Constitué de 14 chiffres, cet identifiant unique se retrouve sur les factures d’électricité.

  2. Le client et le nouveau prestataire s’entendent sur la date pour changer de fournisseur. À défaut, une date butoir est déterminée par la suite.

  3. Dans la mesure du possible, le consommateur relève et transmet les index auto-relevés au nouvel opérateur.

  4.  La conclusion du contrat entre les deux parties marque la fin de la procédure. La résiliation de l’ancien contrat est effective à la date d’entrée en vigueur du nouvel abonnement.

Il faut relever que le fournisseur actuel continue à facturer l’électricité que consomme l’abonné jusqu’au changement effectif de fournisseur. Il n’y a pas de crainte à avoir durant la transition, car la provision en énergie est maintenue. En effet, Enedis continue à assurer le transport de l’électricité sans distinction de fournisseur.

Pour ce qui est du moment propice pour changer de fournisseur d’électricité, le choix revient au consommateur. Cependant, la plupart des gens font leur choix durant l’emménagement.

Les délais et les prix pour changer de fournisseur d’électricité

Beaucoup de gens ignorent les délais prévus et les coûts liés à un déménagement.

La loi ne prescrit aucun délai pour changer de fournisseur. La décision d’opter pour un autre fournisseur revient donc entièrement au consommateur. Même après avoir établi un nouveau contrat, l’abonné peut se rétracter en faveur d’une autre compagnie. Pour les procédures à distance, l’usager dispose de 14 jours après un nouveau contrat pour changer d’avis. Durant cette période, il sera libre de valider ou pas l’option choisie.

Contrairement à certaines idées reçues, le changement de fournisseur n’implique pas de frais à payer par le particulier. La résiliation est totalement gratuite. Exceptionnellement, l’opération doit être payée si on sollicite un technicien pour effectuer un relevé.

Quelle démarche faut-il suivre pour faire raccorder un logement neuf au réseau électrique ?

Quand un usager intègre sa maison neuve non raccordé au réseau électrique, il doit adresser une demande de raccordement. Cette requête doit précéder la demande de mise en service de l’énergie. Au cas où il y aurait besoin d’électricité pour effectuer des travaux, le propriétaire de la maison devra demander un raccordement provisoire.

La demande de raccordement électrique

Deux options se présentent au consommateur :  

  1. Il peut directement contacter le gestionnaire de réseau de distribution électrique pour bénéficier d’un raccordement au réseau. En collaboration avec le gestionnaire, le client se charge de suivre personnellement l’évolution des travaux.
  2. Le consommateur sollicite directement le fournisseur d’électricité. Ce dernier peut proposer au client un service d’accompagnement complet. Il s’occupe des démarches avec le gestionnaire de réseau de distribution électrique. Servant de passerelle entre l’usager et le responsable de réseau, le fournisseur rend compte au propriétaire de la maison. Indépendant de la provision en énergie, le service de raccordement peut être payant ou gratuit. Il faudra se renseigner auprès des fournisseurs.

Les dispositions techniques du raccordement électrique

Selon le choix du client, l’étude de faisabilité de l’opération incombe soit au fournisseur d’électricité soit au gestionnaire de réseau de distribution. L’interlocuteur présente un devis de raccordement au consommateur. Le document spécifie les tâches à effectuer par chaque partie, les modalités financières et la date de livraison estimée de l’ouvrage. Le devis est gratuit. Après accord administratif, les travaux pourront commencer si le devis est validé et si l’avance requise est versée.

 

La mise en service de l’énergie

Cette étape peut se dérouler à la fin de l’ouvrage, après obtention du certificat d’installation intérieure électrique et signature du nouveau contrat.

  1. Dès que les travaux de raccordement sont achevés et avant le déménagement, le client est tenu de souscrire à un nouvel abonnement chez un opérateur quelconque qui est chargé de mettre en service l’électricité.

  2. Le propriétaire de la maison doit se procurer un certificat de conformité d’installation intérieure d’électricité. Afin d’effectuer cette installation et d’établir la connexion avec le disjoncteur de branchement, il est important de solliciter un spécialiste qualifié. Après la réalisation de l’opération, le technicien remet un certificat de conformité délivré par le CONSUEL (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité). Le document certifie que l’installation respecte la législation actuelle tout en engageant la responsabilité du spécialiste.

Après la signature d’un contrat d’électricité, le prestataire et le client s’accordent sur la mise en service de l’installation. L’opération peut intervenir une fois que le raccordement a été effectué, que les travaux ont été payés et que le compteur a été installé. Cette prestation est payante et son coût homologué s’applique à tous les fournisseurs d’électricité.

Dans le cadre de la mise en service, il faudra également qu’un agent du gestionnaire de réseau se rende chez l’abonné. Ce dernier devra transmettre le certificat de conformité avant la visite de l’agent.

FAQ : un locataire peut-il changer de fournisseur d’électricité ?

Un locataire a le droit de choisir son fournisseur d’électricité. En effet, l’ouverture du marché de l’énergie consacre la liberté des propriétaires et des locataires en matière de choix du prestataire. La liberté d’opter pour n’importe quel opérateur signifie clairement qu’un locataire peut changer son fournisseur.

Pour changer de fournisseur, le locataire devra simplement suivre les démarches déjà connues. L’abonnement, la résiliation et la modification du contrat incombent entièrement au locataire. Il en est de même pour les dépannages et certains travaux mineurs effectués sur l’installation électrique.

Il faut également relever qu’un propriétaire de logement ne peut ni imposer un fournisseur d'énergie ni en changer sans l’accord de son locataire.