Un conseiller disponible au
Le guide des démarches » Comment prévenir EDF d’un déménagement ?

    Comment prévenir EDF d’un déménagement ?

    Si vous envisagez de déménager, diverses démarches sont à effectuer avant le déménagement, mais aussi le jour J du changement de logement. Quand prévenir son fournisseur pour un déménagement ? Quand stopper l’ancien contrat ? Comment remettre l’électricité dans le nouveau logement ? Le point sur les démarches autour de l’électricité lors d’un déménagement.

    Article mis à jour le 9 juin 2021
    Sommaire :

      Quelles sont les démarches à effectuer avant de déménager ?

      Pour le logement à quitter

      Pour ne pas payer l’abonnement et la consommation électrique du nouvel occupant après votre départ, il est impératif de résilier votre contrat pour le jour du déménagement. Pour ce faire, il suffit de prendre contact avec votre fournisseur d’électricité. Les numéros de contact figurent en principe sur les factures d’électricité. Vous pourrez ainsi l’informer du jour prévu de déménagement, date à laquelle le contrat pourra être suspendu. Il est possible que le fournisseur vous propose un rendez-vous pour mettre en sécurité l’installation électrique et relever le compteur.

      Si celui-ci se situe hors du logement, vous n’aurez pas besoin d’être présent lorsque l’agent viendra. Si le compteur est à l’intérieur du logement en revanche, vous devrez être chez vous. Attention : en cas d’absence au rendez-vous, le second vous sera facturé.

      Si la date du déménagement est repoussée ou avancée, pensez à bien en informer votre fournisseur. Tout contrat résilié après la date effective du déménagement implique un paiement double des factures d’électricité : celle de l’ancien logement et celle du nouveau

      Attention : même si le nouvel occupant du logement que vous quittez souscrit un contrat, ceci ne vous exempte pas de clôturer le vôtre. Vous continuerez à payer les mensualités sans cette résiliation.

      Pour le nouveau logement

      Logement neuf

      Avant le déménagement, si le nouveau logement vient d’être acheté et qu’il s’agit d’une maison individuelle neuve, le nouveau propriétaire devra en principe demander un raccordement à l’électricité. Prévoyez d’effectuer cette demande bien à l’avance : les travaux de raccordement au réseau d’électricité peuvent être longs, tout comme l’obtention d’un certificat de conformité des installations à l’intérieur du logement.  Il est toutefois possible que cette demande ait été déjà effectuée en amont par le promoteur immobilier. Il est possible de demander ce raccordement au nouveau fournisseur d’électricité (EDF, Engie…) mais aussi gestionnaire de réseau de distribution (Enedis).

      Si l’emménagement est prévu dans un appartement neuf, dans un immeuble collectif, les références du compteur de l’appartement seront nécessaires. Il faudra les donner au fournisseur d’électricité. Que vous emménagez dans un appartement ou une maison neuve, il sera nécessaire de vous procurer le certificat CONSUEL permettant d’attester de la conformité des installations électriques intérieures. Ce papier sera obligatoire lors de la mise en service du compteur le jour de l’emménagement. Pour l’obtenir, il suffit de demander au promoteur ou au professionnel ayant supervisé les travaux d’électricité.

      Ouverture de contrat

      Quel que soit le logement sans lequel vous emménagez, il est recommandé de prévoir l’ouverture du contrat d’électricité en prenant contact avec le fournisseur une quinzaine de jours avant la date prévue d’emménagement. Ceci vous laissera de l’amplitude pour fixer un rendez-vous d’ouverture de compteur à la date souhaitée.

      Concernant les pièces justificatives lors de la souscription, vous aurez besoin de fournir à l’agent EDF :

      • la date d’emménagement ;
      • l’adresse de votre futur logement ;
      • votre RIB pour la mise en place de la mensualisation des factures ;
      • le relevé de compteur du nouveau logement (sauf s’il s’agit d’un compteur Linky) ;
      • le matricule du compteur relié au logement ;
      • le nom de l’ancien occupant.

      Quelles démarches prévoir le jour-même du déménagement ?

      Pour le logement à quitter

      Comment prévenir EDF d'un déménagement

      Le jour du déménagement, il sera indispensable de relever les chiffres sur le compteur du logement que vous quittez. Vous devrez ensuite contacter par téléphone le fournisseur de ce logement duquel vous partez pour les lui communiquer. Vous recevrez sous quatre semaines la facture de résiliation à votre nouvelle adresse ou à celle que vous aurez renseignée lors de l’appel.

      Il est également possible que vous n’ayez pas à relever l’index de consommation électrique vous-même et qu’un des agents du fournisseur vienne sur rendez-vous effectuer cette relève.

      Pour le nouveau logement

      L’arrivée dans votre nouveau lieu de vie peut se faire selon deux configurations distinctes ; l’électricité pourra ou non être coupée.

      Électricité non coupée dans le logement

      Il est possible que l’électricité soit toujours accessible lorsque vous arrivez. Le contrat de l’ancien locataire ou  propriétaire est alors probablement toujours effectif. Dès votre arrivée, contactez votre fournisseur ou rendez-vous directement en agence EDF pour lui donner l’index de consommation du compteur. Ce dernier pourra alors démarrer votre contrat en prenant en compte ces données et en ne vous facturant que ce que vous avez réellement consommé. Si vous n’avez pas pensé à contacter un fournisseur d’électricité en amont, faites-le au plus vite ! Vous pourriez vous retrouver à tout moment sans électricité dès lors que le propriétaire du contrat y mettra fin. Lorsque l’électricité n’est pas coupée, EDF ne fera qu’un transfert de dossier, le délai de mise en service sera alors très rapide.

      Électricité coupée dans le logement

      En arrivant, vous pouvez constater que l’électricité est déjà coupée. Dans ce cas de figure, une mise en service sera nécessaire. Elle aura en principe était fixée en amont par rendez-vous. Si la date de rendez-vous ne vous semble pas assez rapide, il est possible de demander une mise en service d’urgence ou express de l’électricité dans votre nouveau logement. Des frais supplémentaires seront prévus selon l’option choisie. Il sera possible d’obtenir une mise en service allant du jour même à 10 jours. C’est seulement une fois la mise en service de l’électricité effectuée que vous pourrez utiliser l’électricité dans votre nouveau logement.

      Dans le cas d’un logement neuf, ce rendez-vous de mise en service sera aussi le moment pour donner à l’agent Enedis le certificat de conformité CONSUEL. Si aucun contrat d’électricité n’a été souscrit au préalable pour le nouveau logement, il faudra compter entre cinq et dix jours ouvrables pour une mise en service. 

      Un conseiller disponible au
      Retour haut de page